DEMARCH'ECO Annuaire Association écologique Guide annuaire de l'Océan Indien Economisez + de 40 kg de papier par an en disant NON à la pub dans votre boîte aux lettres Guadeloupe Aidez des associations en surfant avec hooseek.com, le SuperMoteur de recherche Solidaire ! diaphannuaire index thématique annuaire googlien Annuaire Webmaster meilleur site


 
   

Energies renouvelables

   
 


 

 

Page d'accueil

NOTRE ACTION

Dom-Tom

Developpement Durable

Tri selectif

ile Maurice

Défi pour Maurice

=> Le Manifeste Mauricien

=> Energies renouvelables

=> Developpement Energetique

=> Initiative citoyenne

=> Projet commun

=> Dechargements sauvages

=> Changer de style

=> IELS

=> Ferme Eolienne

=> 44 projets

=> La voiture electrique

Les Poubelles

la Dépech'eco

Liens de Démarch'éco

formulaire Contact

Livre d'or

Index

Sondage éco

Sites liens

 


     
 

Journal l'Express  Article publié le Vendredi 4 janvier 2008.
www.lexpress.mu

LE PARI DES ENERGIES RENOUVELABLES

■ L’énergie est un enjeu crucial. Maurice reste dépendante des importations pour les carburants et l’électricité est produite majoritairement à partir de centrales thermiques. Selon le conseiller de la Cité des Sciences de la Villette à Paris, Joël de Rosnay, Maurice dispose de sources d’énergies renouvelables suffisantes pour répondre aux besoins locaux. Le scientifique parle d’éco-technologies, autrement dit des technologies écologiques. L’énergie peut être fournie de cinq manières grâce au soleil. Directement par la chaleur et les rayons du soleil : on parlera respectivement d’énergie thermique et photovoltaïque. Et indirectement par le mouvement des masses d’air, la photosynthèse et le cycle de l’eau : il s’agit des énergies éoliennes, produites à partir de la biomasse et hydroélectrique. Maurice a la chance de pouvoir développer chacune de ces énergies. Par exemple, des procédés physico-chimiques (procédé inverse de l’électrolyse) permettent de transformer la biomasse en énergie électrique. De cette manière, il est également possible de produire de l’eau. Clairement, le pays a une carte à jouer sur ce plan. Le passage d’une industrie sucrière à une industrie «cannière» peut profiter de ces pistes de développement. Il est vrai, cependant, que les coûts d’investissement sont lourds. Toutefois, force est de reconnaître que si l’investissement initial peut s’avérer contraignant, le retour sur investissement devrait, quant à lui, être suffisant. L’autosuffisance énergétique ne sera certainement pas totale. Mais la dépendance à l’extérieur devrait être amoindrie.

La question des carburants propres est également soulevée. Maurice a la capacité de développer les biocarburants. Les considérations écologiques ne portent pas nécessairement atteinte à l’économie. Elles permettent de trouver des niches spécifiques porteuses.

Les préoccupations environnementales ont le vent en poupe. 2008 a été décrétée «Année de la Terre» par l’Organisation des Nations unies. Cela témoigne de la nécessité de trouver des solutions écologiquement acceptables à des impératifs économiques. Un petit Etat insulaire comme le nôtre est directement concerné puisqu’il est, de fait, fragile. L’objectif est de tenir une gageure de taille : développer des techniques innovantes et des secteurs économiquement et écologiquement viables.

 

Gilles RIBOUET

 

 

 
 

Depuis la création du site 82707 visiteurs

 

 
Association Francaise n°0772015058
La Démarche Durable Econologie.com : rechauffement climatique et economies d'energie