DEMARCH'ECO Annuaire Association écologique Guide annuaire de l'Océan Indien Economisez + de 40 kg de papier par an en disant NON à la pub dans votre boîte aux lettres Guadeloupe Aidez des associations en surfant avec hooseek.com, le SuperMoteur de recherche Solidaire ! diaphannuaire index thématique annuaire googlien Annuaire Webmaster meilleur site


 
   

En vacances

   
 


 

 

Page d'accueil

NOTRE ACTION

Dom-Tom

Developpement Durable

Tri selectif

=> Une evidence?!

=> Etre éco-citoyen

=> Stop Pub!

=> Déchets en France en 2004

=> Collecte selective des déchets et leur valorisation

=> Eco-Emballage milite pour le recyclage

=> En vacances

=> Les Festivals Verts

ile Maurice

Défi pour Maurice

Les Poubelles

la Dépech'eco

Liens de Démarch'éco

formulaire Contact

Livre d'or

Index

Sondage éco

Sites liens

 


     
 

Article de Maville.com

Toulon

dechets les 26 villes adhérentes du syndicat intercommunal (SITTOMAT) doublent leur population en été mais pas leurs ordures. Zoom sur les moyens mis en place

Une gestion des déchets en porte à porte pour des vacances propres

Paru le lundi 21 juillet 2008 0 commentaire(s)
nm-photo-205559.jpg
Photo : André Dupeyroux
Inauguré en mai 2008, le centre de tri Véolia est doté de trois machines de tri optique très performantes .Ici sont déposés les journeaux, publicités et magazines triés par les citoyens, et déposés en conteneurs ou en porte à porte.

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, le traitement des ordures ménagères et des déchets ne diminue pas en période de vacances, bien au contraire. Le syndicat intercommunal de transport et de traitement des ordures ménagères de l'aire toulonnaise (SITTOMAT) met les bouchées doubles. Pour autant, l'usine de Lagoubran, qui reçoit entre 700 et 1 200 tonnes de déchets chaque jour, ne voit le volume des ordures ménagères n'augmenter que de... 18 %!

Un miracle qui n'est pas seulement dû, à la participation active des vacanciers et des autochtones (le secteur double sa population qui passe de 500 000 habitants à un million) mais bien à « une volonté politique » de l'ensemble des collectivités adhérentes du syndicat.

En effet, pour le président Jean-Guy Di Giorgio, comme pour le directeur Jean-François Fogacci, il ne s'agit pas de considérer l'incinérateur de Lagoubran « comme une poubelle », mais de gérer au plus près les apports, et surtout le tri sélectif. Pour eux pas de secret. Plus on trie, moins on brûle, et plus on protège l'environnement. Le tri en porte à porte notamment est le grand vainqueur de ce combat pour une meilleure gestion des déchets. Tout comme l'usine de Lagoubran qui devient de fait, une unité de valorisation énergétique, capable de produire du chauffage et de l'électricité.

Des touristes responsables

Dans cet esprit, on donne aux visiteurs des outils participatifs à la collecte des déchets. « C'est facile de dire que les touristes ne sont pas respectueux de notre espace si nous ne leur donnons pas les moyens de l'être » souligne l'élu, Jean-Guy Di Giorgio.

Comme chaque été , le SITTOMAT a donc entamé une tournée d'été pour sensibiliser les vacanciers au tri sélectif. Avec cependant une avancée notable en cette saison 2008 : la mise en service d'une trimobile, un véhicule aménagé en point d'apport volontaire qui passera dans les campings et villages de vacances. (voir ci-contre).

Le tri, valeur essentielle

A l'heure actuelle, la ville de Toulon trie 30 % de ses déchets. Une moyenne qui passe à 20 % sur l'ensemble du secteur SITTOMAT (26 communes dont les onze de TPM, cinq de la Vallée du Gapeau, six de la Sainte Baume, auxquelles s'ajoutent Bandol et Sanary). Le secteur possède une marge de progression. Avec l'extension du système de tri en porte à porte (en ligne de mire les immeubles), ces chiffres devraient évoluer favorablement.

Gisèle Koson-dray

 
 

Depuis la création du site 82564 visiteurs

 

 
Association Francaise n°0772015058
La Démarche Durable Econologie.com : rechauffement climatique et economies d'energie